Ressources d'autogestion

Reconnaître une dépression

Obtenir de l’aide

FAQ - questions fréquemment posées

Ressources d'autogestion

Reconnaître une dépression

Obtenir de l’aide

FAQ - questions fréquemment posées

Que peut faire un enseignant ?

Selon la situation de l'adolescent avec lequel vous êtes en contact, vous reconnaîtrez peut-être un trouble probable et vous pourrez lui faciliter l'accès à un traitement. Si l'adolescent vous approche avant avoir consulté un médecin généraliste, vous pouvez explorer sa situation actuelle et vous faire une idée des symptômes qu'il peut avoir. Si nécessaire, vous pouvez conseiller au jeune et à sa famille de prendre rendez-vous chez un médecin généraliste. Peut-être que l'adolescent préférera consulter directement un médecin spécialisé tel qu'un pédopsychiatre ou un psychiatre pour adultes. En encourageant une personne à chercher un diagnostic clinique, vous pouvez lui faciliter l'accès à un aide professionnelle.

En tant qu'enseignant, il ressort évidemment ni de votre mission ni de votre responsabilité de fournir un traitement. Cependant, vous jouez un rôle important pour examiner la question si l'adolescent a besoin d'une aide professionnelle et s'il pourrait en bénéficier. Le soutien que vous et le psychologue scolaire lui apportez est d'une importance primordiale : pour l'adolescent, il est extrêmement précieux de pouvoir se confier à une personne de confiance.

Reconnaître une dépression

Un enseignant occupe une position unique par rapport aux élèves et peut explorer la situation actuelle d'un(e) élève à l'aide de questions de dépistage. Ce dépistage peut consister à lui demander s'il se sent triste, à quel point et depuis combien de temps.
Il est très important d'écouter attentivement.

Si vous vous intéressez à la personne déprimée, si vous l’écoutez attentivement et si vous faites attention aux signes verbaux et non-verbaux, vous allez percevoir trois domaines différents de problèmes et de changements (voir figure) :

  • des symptômes psychologiques – les pensées, sentiments et la motivation sont affectés
  • des symptômes physiques – tels que des maux de tête, des maux de ventre ou des douleurs au dos. Parfois la dépression ne se manifeste que par des symptômes somatiques
  • des symptômes comportementaux – ceux-ci résultent souvent de l’interaction entre les symptômes psychologiques et physiques

Si vous avez l’impression qu’une personne est déprimée, essayez de vous rappeler comment elle se comportait d’habitude il y a six mois. Comment est-ce qu’elle se comportait envers vous et les autres ? Ceci peut vous aider à vous faire une meilleure idée. Toutefois, certaines personnes essaient à tout prix de cacher leurs symptômes parce qu’elles en ont honte ou qu’elles se sentent coupables.

enseignants-symptomes

Certains signes et changements de comportement peuvent être très similaires à ceux d'une souffrance normale ou d'une détresse. Pour cette raison il est important de différencier entre dépression et détresse ou souffrance normale telle un deuil. Certains aspects peuvent vous aider à juger la situation actuelle (voir figure).

Depression_vs_detresse-rev

Si vous voulez vérifier si un(e) jeune que vous connaissez souffre d'une dépression ou non, vous pouvez simplement faire le test de dépistage à la place de cette personne [link to See if he/she is depressed].

Adresser à un médecin

Si vous pensez reconnaître un trouble dépressif, vous pouvez demander l'avis du psychologue scolaire et solliciter son aide, si un tel service existe dans votre école. Le psychologue aura des connaissances plus approfondies sur la dépression. De plus, il peut être difficile d'impliquer la famille et il sera peut-être préférable d'avoir une approche en équipe afin de gérer la référence à un médecin.

S'il n'existe pas de service de psychologie scolaire à votre école, vous pouvez parler à la famille et lui conseiller de consulter un médecin avec l'adolescent afin qu'un examen et un traitement puissent être mis en place. Pour cela, il pourrait être judicieux de connaître les ressources de soins primaires (et même les services de santé mentale) à proximité de votre école. De cette manière, vous pourrez directement donner des informations à la famille. Il peut aussi être utile d'être en mesure de donner des informations basiques sur les traitements au jeune et à sa famille.

Prévention Dépression Luxembourg