Ressources d'autogestion

Reconnaître une dépression

Obtenir de l’aide

FAQ - questions fréquemment posées

Ressources d'autogestion

Reconnaître une dépression

Obtenir de l’aide

FAQ - questions fréquemment posées

Que devrais-je savoir sur le terme « automutilation » ?

« L’automutilation » désigne un comportement (tel que des blessures auto-affligées ou une surdose de médicaments ou de drogues) qui a pour but de porter atteinte à son propre corps de manière délibérée. Les personnes peuvent s’automutiler pour différentes raisons : parfois en réponse à des sentiments ou pensées douloureux, parfois parce qu’ils veulent changer leur vie d’une certaine façon. Les raisons et les degrés d’automutilation varient, mais il faut prendre toute forme d’automutilation au sérieux, parce qu’elle peut avoir des conséquences néfastes sur le bien-être et le futur de la personne. L’automutilation peut aussi signaler que la personne a du mal à gérer le stress et les difficultés de sa vie.

L’automutilation n’est pas une bonne façon d’affronter ses problèmes : elle peut endommager le corps de manière irréversible et augmenter le risque de s’automutiler davantage, voire se suicider, par la suite.

Beaucoup de jeunes qui s’automutilent ne le disent à personne. Ils peuvent se sentir seuls, alors qu’en réalité, ils pourraient obtenir de l’aide. Si tu fais confiance à l’un de tes parents, un enseignant, un conseiller ou un autre adulte, il serait bon que tu parles de ton comportement automutilatoire à cette personne. Le fait de parler avec quelqu’un peut t’aider à mieux comprendre les raisons pour lesquelles tu te fais du mal. Cela peut aussi t’aider à aborder les problèmes que tu rencontres. Par exemple, certains jeunes qui s’automutilent sont harcelés par leurs camarades, ont des difficultés à la maison, ressentent trop de pression scolaire ou rencontrent d’autres problèmes, qui peuvent être surmontés grâce au soutien d’autres personnes. Tu peux obtenir de l’aide. Ton médecin généraliste peut t’aider directement ou t’adresser à un conseiller, un psychologue ou un psychiatre, avec lequel tu peux parler de ton comportement automutilatoire et de tes problèmes. Le fait de parler de tes automutilations avec un professionnel ou une personne à laquelle tu fais confiance est un pas important pour réduire le risque de comportements automutilatoires à l’avenir.
i l’un de tes proches s’automutile, il est important de parler de manière ouverte avec lui/elle, même si tu as des difficultés à comprendre pourquoi il/elle se fait mal de manière délibérée. Si il/elle t’a révélé qu’il/elle s’automutile, il/elle est peut-être prêt(e) à chercher de l’aide. Il est important que tu ne promettes pas de garder son automutilation secrète. Un tel secret constitue un fardeau lourd à porter. Personne n’attend de toi de t’en occuper tout(e) seule(e) et tu as le droit de demander de l’aide. Voici quelques mesures que tu peux prendre pour aider ton ami(e) :

  • Tu peux demander à ton ami(e) si il/elle accepterait d’en parler à l’un de ses parents, un enseignant, son médecin généraliste ou à un conseiller
  • Tu peux offrir à ton ami(e) de venir avec lui/elle pour en parler à une personne de confiance
  • Si tu penses que la personne qui s’automutile court un danger immédiat, il faudrait que tu en parles à un adulte à qui tu fais confiance, même si la personne concernée refuse de recevoir de l’aide.
Prévention Dépression Luxembourg